Passer d'un échec à une victoire en 4 étapes!

On va se le dire, échouer, c’est difficile à accepter! Mais la vérité, c’est que les échecs sont encore plus importants que les victoires. Si tu lis ces lignes présentement, on présume que tu en as vécu quelques-uns. Rassure-toi, tu n’es pas seul.e. Les échecs sont une occasion d’apprendre et de s’améliorer!

Si ton plan ne fonctionne pas,
change ton plan,
mais ne change jamais ton but.

Voici les 4 étapes pour transformer l’échec en apprentissage et ça se résume avec l'acronyme R.A.A.R.!

 

#1 - Reconnaître l’échec (R)

Ce texte est valide pour plusieurs aspects de ta vie, mais on va se concentrer sur le sujet d’aujourd’hui, l’échec.

Tu dois d’abord reconnaître que c’est IM-PO-SSI-BLE de ne jamais se tromper, personne n’est parfait. PER-SO-NNE! Avoir peur de l’échec a des conséquences très négatives, tu vas peut-être te reconnaître là-dedans...

Qu’est-ce qu’il se passe lorsqu’on veut éviter d’échouer à tout prix?

Eh bien, on procrastine, on évite la tâche, on repousse son examen, on renvoie la faute sur des facteurs externes, etc.! Ça te sonne une cloche? C’est bon, il faut maintenant apprendre à être confortable avec les émotions négatives que tu vis lorsque tu as peur d’échouer ou que tu échoues.

source

Ok, mais comment?

Simplement en vivant tes émotions, tu as le droit d’être fâché(e) ou triste, mais assure-toi de comprendre pourquoi tu vis ces émotions, de ne pas agir sur le coup de celles-ci et bien sûr, de suivre les conseils qui suivent...

 

#2 - L'assumer (A)

Ça doit être l’étape la plus difficile, mais la plus importante.

Avec tout ce que tu fais dans la vie, tu dois assumer qu’il y ait des conséquences positives et négatives. Nier ta part de responsabilités dans ce qui a pu t'arriver ne t'amènera rien de positif. 

Assumer sa part de responsabilités est même une des clés du bonheur, car tu sentiras enfin que tu as le contrôle sur ta vie et tes choix. On sait que parfois, il y a des situations qui sont hors de ton contrôle, mais la façon dont tu réagis et t’adaptes n’appartient qu’à toi et personne ne peut t’enlever ça! Ça, c’est du pouvoir!

 

#3 - L'accepter (A)

Accepter tes erreurs et tes échecs te permettra d’avancer. Douter de toi et ressasser le passé ne fera que te distraire du moment présent. Fais la paix avec tes erreurs ou tes échecs et apprends de celles-ci.

On appelle ça «lâcher prise». Ce n’est pas une question d’être d’accord ou pas avec ce qui arrive, mais plutôt d’accepter la situation que tu vis, on le répète, tu ne peux pas tout contrôler ce qui arrive, seulement comment tu réagis. Tu dois mettre ton égo de côté, t’sais cette petite voix qui veut être meilleure que tout le monde, bien tu dois lui faire comprendre que chaque personne a ses forces et ses faiblesses.

giphy

Ok, mais comment est-ce qu’on y arrive?

Premièrement, vis tes émotions, c’est important, c’est normal! Ensuite, parles-en avec quelqu’un de neutre dans la situation. Il ou elle te fera certainement réaliser que ce n’est pas si pire que tu le penses, que tes émotions prennent le dessus et que tu dois prendre le temps de te calmer et de les vivre. En parler va aussi t’éviter de tomber dans le déni et l’évitement. De plus, éviter de vivre tes émotions et les échecs peuvent t’amener à développer des peurs irrationnelles et accepter ce qui t’arrive te permettra de surmonter ces peurs.

 

#4 - Rebondir (R)

Bon, on a établi que l’ échec est parfois inévitable, qu’il faut l'assumer et l’accepter.

Maintenant, comment est-ce qu’on apprend de ça? Et bien, on se relève les manches, on apprend de nos erreurs, on garde le focus et on ajuste notre plan!

C'est important de ne pas oublier tes échecs, parce que ce sont eux qui seront à l'origine de changements positifs dans tes décisions. N’hésite pas à demander de l’aide non plus! Quelques fois, on est tellement collé sur le problème qu’on ne voit pas que la solution est juste là, sous nos yeux. Ceux qui réussissent sont ceux qui persévèrent!

L’important n’est pas d’aller vite
mais de ne jamais abandonner.

Pour finir, on te conseille aussi de dresser la liste des choses pour lesquelles tu es doué.e. Lorsque tu vivras un échec, tu pourras t’y référer, cela t’encouragera certainement à garder une attitude positive et à continuer d'avancer 😉.